Le système endocrinien se compose des organes et des tissus qui sécrètent des hormones. Les perturbateurs endocriniens sont des éléments chimiques qui sont étranges à l’organisme.

Avec le temps, ces perturbateurs peuvent interférer avec la production, la sécrétion, le transport, la liaison, ou même l’élimination des hormones naturelles. Ils peuvent aussi gêner et bloquer le processus de production ou de contrôle des hormones, ou modifier leurs concentrations.

Comment agissent les perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens agissent en entrant dans les organismes par différents moyens que nous vous expliquerons ci-dessous :

  • Les voies digestives : et cela en mangeant de la nourriture et en buvant de l’eau ou des boissons, ainsi qu’en mettant du maquillage, du rouge ou du baume à lèvres, du dentifrice, en se rinçant la bouche, etc.
  • Les voies respiratoires : c’est la poussière qui passe dans le sang ou la lymphe, qui proviennent du parfum, de la peinture, du détergent, etc.
  • Le passage percutané : certaines substances peuvent passer facilement par la barrière de la peau, tel que certains médicaments, des produits cosmétiques, de la mousse à raser, des teintes ou des colorations pour les cheveux, et quelques composants des savons, des déodorants, et des lingettes nettoyantes, etc.

Solutions pour éviter que les perturbateurs endocriniens touchent vos cheveux

Afin de prévenir et éviter la chute de cheveux, nous allons vous présenter quelques astuces pour diminuer les perturbateurs endocriniens car c’est impossible de les éliminer définitivement, puisqu’ils sont partout dans la nourriture, les vêtements, les tickets des super marchés, les produits de nettoyage… etc :

  • Une purification préventive : généralement, à chaque changement de saison, les cheveux se mettent à tomber (surtout au printemps et en automne), pour cela on vous propose quelques aliments à prendre 15 jours avant le changement de saison pour éviter les chutes de cheveux tels les jus de fruits, les boissons faîtes maison, boire beaucoup d’eau, jeûner régulièrement, des suppléments alimentaires qui purifient le corps…
  • La levure de bière et levure alimentaire : ces deux levures sont parfaites pour prévenir la chute des cheveux, ce sont de magnifiques aliments riches en nutriments qui contiennent la vitamine B te des minéraux. De plus ils préviennent aussi le stress et l’angoisse qui sont des éléments qui accélèrent la chute de cheveux.
  • Il fait faire attention à la consommation du sel et du laitage : pour réduire la chute de cheveux, il faudra consommer du sel en petites quantités et éviter le sel de table, prenez de préférence le sel de mer, et quant aux laitages essayez de prendre à la place des aliments et des boissons végétales, faites à la base de fruits secs et de céréales, ainsi que le lait de coco.
  • Massages capillaires et lotions naturelles : en plus de suivre un traitement avec une alimentation équilibrée et des suppléments nutritionnels, il faut aussi faire des massages à son cuir chevelu avec la pointe de vos doigts, en faisant ds cercles durant 10 à 15 minutes une fois par jour en utilisant des huiles ou des lotions capillaires fait maison.
  • Se préserver du stress et des angoisses : le stress et l’angoisse sont parmi les causes principales de la chute des cheveux. Le stress a un mauvais impact non seulement sur la santé de votre corps mais aussi pour vos cheveux, et donc évitez de trop penser à de mauvaises choses, essayez d’avoir des occupations pour vous préserver des esprits mal saints.

Cet article vous a-t-il été utile ?