La chute de cheveux est devenue commune chez de nombreux hommes mais aussi chez la gente féminine. Celle-ci peut être liée à différents facteurs dont l’hérédité et les problèmes hormonaux.

Toutefois, le principal facteur menant à cette perte de cheveux reste incontestablement le stress quotidien. Mais alors, comment impacte-t-il votre cuir chevelu, comment y remédier ou encore comment empêcher cette chute de cheveux. C’est à ces questions que notre article répond !

Comment le stress provoque la chute de cheveux ?

La santé mentale est souvent reléguée au second degré, comparée à la santé physique, alors que la souffrance liée à une maladie mentale peut être importante et n’est pas sans conséquences. En effet, personne n’est à l’abri de ces troubles qui eux, sont causés par le stress, la pression, l’anxiété et autres.

Ainsi, ces derniers ont généralement un impact sur la santé mentale d’un individu qui elle, a des séquelles sur le fonctionnement de l’organisme. En effet, le stress peut induire une mauvaise digestion, une respiration accélérée ou encore une perte de cheveux.

Comme vous le savez, le stress que nous subissons à longueur d’année provoque des changements et dysfonctionnements hormonaux qui eux, à leur tour, provoquent des calvities. Celles-ci peuvent être complètes ou partielles et apparaître à n’importe quel moment.

Mieux connaître sa chevelure

Pour comprendre davantage comment le stress impacte les cheveux, il faut en savoir plus sur la chevelure, son développement et sa croissance. Pour ce faire, sachez que le cycle des cheveux comprend trois principales phases :

  • l’anagène soit la phase qui dure le plus longtemps, elle varie selon le sexe et les individus, de 3 à 5 ans. Étant la phase où la croissance de la kératine est constante, le cheveu est en pleine vie ;
  • la catagène qui elle est la phase où le cheveu se dégrade, elle dure de 15 à 20 jours. La racine du cheveu remonte vers l’épiderme et donc, arrête sa croissance ;
  • la télogène qui est la phase de repos. Durant celle-ci, le cheveu est mort et tombe une fois que la nouvelle racine est assez forte, elle dure de 2 à 3 mois.

Par ailleurs, sachez que nos cheveux connaîtront entre 25 à 30 cycles durant notre vie, ce qui reste limité, mais suffisant pour avoir une belle chevelure. Mais pour cela, il est essentiel que tous les cycles soient sains et se déroulent dans les meilleures conditions.

Ainsi, si un stress important impacte l’une des phases, il peut nuire à la croissance naturelle de notre cuire chevelu. Dans certains cas, celui-ci peut repousser, avec un caractère cassant et dans d’autres cas, celui-ci cesse de repousser, provoquant une calvitie définitive.

Comment éviter la perte de cheveux liée au stress ?

Si vous savez avec certitude que votre chute de cheveux est liée à votre exposition à une source de stress, il faut y remédiez rapidement en consultant un médecin. Toutefois, pour éviter ce phénomène, la meilleure solution reste la prévention et pour cela, il faut :

  • Allez voir un psychologue pour vous aider à mieux gérer vos périodes de stress et vous en débarrasser ;
  • Cernez les causes de stress, et éloignez-vous d’eux, pensez à vous, à votre bien-être en premier lieu ;
  • Prenez conscience des activités qui vous aident à vous relaxer et pratiquez les plus souvent, voire même les inclure dans votre agenda.
  • Adoptez un régime alimentaire plus sain, prenez plus de protéines, et vitamines, vitamine B surtout,
  • Évitez les régimes faibles en calories, faites plutôt plus de sport.
  • Prenez soin de vos cheveux avec les produits qui leur conviennent.
  • Soyez patient pour avoir une poussée naturelle et saine.

Mieux comprendre la cause du problème est la meilleure façon de trouver une solution. En identifiant les sources du stress, vous arriverez à résoudre, à prévenir la chute de vos cheveux et même à les renforcer.

Cet article vous a-t-il été utile ?