Vous recherchez un moyen de vous épiler le maillot qui soit à la fois sain, sans douleur et efficace ? Nous vous livrons ici quelques conseils beauté. Cette partie du corps est très sensible.

Une épilation engendre bien souvent des irritations. Ne négligez pas la préparation de votre peau, tout comme la technique que vous allez utiliser.

Si vous ne vous sentez pas de réaliser ce soin, prenez rendez-vous avec une esthéticienne. Ou sinon, appliquez ces recommandations pour vous épiler le maillot sans risque. Prête pour une peau douce et sans rougeurs ?

Préparez votre peau à l’épilation

Par faute de temps, cette étape est souvent négligée. Or, elle s’avère être importante pour votre derme.

Avant d’enlever vos poils, il est nécessaire de réaliser un gommage doux. Ce soin doit être idéalement fait la veille de l’épilation. La crème exfoliante nourrit et enlève les poils incarnés. Avant de vous épiler, vous pouvez prendre une douche chaude afin de dilater vos pores.

Ainsi, l’arrachage du poil se réalise plus facilement et la douleur est moins vive. Pour les plus sensibles d’entre vous, il existe des crèmes anesthésiantes délivrées sans ordonnance. Il est cependant nécessaire de demander l’avis à votre pharmacien pour l’obtention de ce type de produit.

Juste avant de commencer votre épilation, assurez-vous que votre peau soit bien sèche et propre. Vous pouvez utiliser une lotion désinfectante sans alcool et une compresse stérile pour cela.

Si vos poils sont trop longs, il est recommandé de les raccourcir. Ceci afin d’éviter qu’ils cassent au lieu d’être épilés. Vous pouvez maintenant vous installer. Choisissez un endroit avec assez d’espace pour poser votre matériel et être à l’aise. Et passez à la phase suivante : l’épilation du maillot.

L’épilation du maillot à la cire

L’épilation à la cire offre un résultat rapide et durable. Vous êtes tranquilles pendant au moins trois semaines. Pour obtenir une meilleure épilation à la cire et atténuer la douleur, enduisez la zone à épiler de talc.

Cette poudre assèche le derme et permet une meilleure adhérence du poil sur la cire. La partie collante est ainsi moins susceptible de tirer sur votre peau. Vous voilà prête à l’épilation. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir le type de cire que vous souhaitez utiliser.

L’épilation du maillot à la cire chaude

Cette méthode est la plus efficace, mais aussi la plus risquée. Souvent utilisée par des esthéticiennes expérimentées, cette technique nécessite de faire preuve de dextérité et de bien gérer la température de la cire.

En vous ayant badigeonné de talc, vous limitez déjà les effets de brûlures. Pour vous assurer que vous ne risquez pas de vous brûler, testez tout de même la cire sur votre poignet. Si la température vous convient, à l’aide d’une spatule, vous pouvez alors déposer la cire entre votre cuisse et votre pubis.

Prenez soin de bien étirer votre peau avec l’autre main. Selon le système d’épilation choisi, disposez la bande de tissus sur la cire ou attendez qu’elle durcisse. Puis, tirez la bande d’un coup sec dans le sens inverse de la repousse du poil. Pour plus d’efficacité, évitez de la retirer en plusieurs fois.

Pressez ensuite votre paume de main sur la partie épilée pour apaiser. Il ne vous reste plus qu’à enlever le surplus de cire avec une lingette fournie ou un coton imbibé d’huile végétale (comme l’amande douce par exemple).

L’épilation du maillot à la cire froide

Cette technique se révèle être pratique, car elle est simple d’application et nécessite très peu de matériel. Dans le commerce, il existe des bandes de cire froide adaptées aux petites parties du corps à épiler comme le maillot, les aisselles ou le visage.

Leur utilisation est facile. Il suffit de les frotter vivement pour les décoller et les appliquer. Elles sont idéales quand vous êtes en vacances ou si vous manquez de temps.

L’épilation à la cire orientale

Pour celles et ceux qui désirent utiliser un produit sain, vous pouvez préparer votre cire orientale à la maison ou l’acheter dans le commerce. La recette est à base d’ingrédients simples : du miel, de l’eau, du sucre et du jus de citron.

Pour le maillot, ce n’est pas la peine d’en cuisiner en grande quantité. Si vous en avez en plus, cette mixture se conserve durant 3 mois au réfrigérateur. La clé pour réussir votre préparation est de vous munir d’un thermomètre de cuisine.

En contrôlant ainsi la température, vous êtes certain de ne pas vous brûler en l’appliquant, mais aussi d’obtenir une pâte efficace. Vu que vous n’utilisez que des ingrédients naturels, les surplus de cire s’enlèvent facilement à l’eau chaude et au savon.

L’épilation du maillot avec un épilateur électrique

Investir dans un bon épilateur électrique est essentiel pour que ce moment d’épilation ne soit pas une réelle torture. Il existe de nouveaux appareils spécial bikini. Ils sont adaptés à l’arrachage de poils pubiens avec une tête étroite.

Les premières utilisations risquent d’être douloureuses, mais en persévérant, les poils s’affinent et la douleur s’atténue. Petite astuce supplémentaire si vous appréhendez ou ne supportez pas la douleur : passez un gant rempli de glaçon sur votre peau. Le froid permet d’anesthésier l’épiderme.

Parfaire votre épilation et prendre soin de votre peau

Il se peut que votre épilation nécessite quelques retouches. Si vous souhaitez enlever les poils récalcitrants, vous pouvez le faire à l’aide d’une pince à épiler désinfectée. Puis, n’y touchez plus pendant 3 à 4 semaines afin d’avoir une repousse uniforme plus facile à enlever à la prochaine épilation.

Après avoir fait subir cette mini torture à votre peau, il vous faut la chouchouter. Donc, passons à la phase la plus agréable : les soins après une épilation. L’hydratation est très importante pour calmer les irritations et nourrir votre derme. Optez pour des crèmes sans alcool ou avec un anti-inflammatoire si votre peau est très réactive.

Vous pouvez également utiliser une huile hydratante qui empêche la repousse du poil et diminue la pilosité comme l’huile de souchet.

Entre deux épilations, pensez à faire des gommages doux et réguliers de votre maillot et de vos jambes. Avec des mouvements circulaires, vous enlevez les peaux mortes, ainsi que les poils sous-cutanés. Nourrissez ensuite votre épiderme avec une crème hydratante. Votre peau reste douce et prête pour la prochaine épilation.

Cet article vous a-t-il été utile ?