Alors que la moustache en guidon, en vogue au début du XXe siècle, avait presque totalement disparu après-guerre, on constate un retour en force sans précédent de cette mode. Élégante et faisant partie des attraits masculins, la moustache en guidon s’apparente à une moustache plutôt large et épaisse, dont les extrémités sont recourbées. La forme ce ces extrémités ressemblent de loin à celle d’un guidon de vélo, d’où son nom.

Si vous aussi vous voulez adopter la moustache en guidon, sachez que cela nécessitera de votre part un effort non négligeable et surtout un entretien minutieux. Mais les avantages que cette moustache procure et l’élégance qu’elle transpire valent bien la peine de l’adopter.

Une moustache en guidon, une affaire de temps et de patience

Autant le dire tout de suite, tout le monde ne peut pas goûter aux joies d’une moustache en guidon. En effet, en fonction de sa génétique, les poils peuvent ne pas être suffisamment longs ou rigides pour obtenir une moustache de cette forme.

Pour tous les autres, il faut savoir que le temps et la patience sont de mise pour obtenir un résultat agréable et élégant. On estime à quelques mois de pousse le temps nécessaire pour façonner une moustache de style guidon.

Si vous vous sentez d’attaque pour obtenir une telle moustache, les chapitres suivants vous permettront de tout connaître sur comment réaliser cet exercice avec succès.

Les opérations à effectuer pour obtenir une moustache en guidon

La première étape consister à vous laisser pousser la moustache et de ne pas la tondre ni la couper. Certains poils peuvent ainsi se superposer à vos lèvres supérieures, donnant parfois une mauvaise sensation.

Il faut savoir que les poils d’une moustache avec style en guidon partent toujours du milieu (sous le nez). La deuxième étape consiste à brosser vos poils de moustache de manière symétrique par rapport au nez et de les guider vers les extrémités. Les poils qui poussent directement aux extrémités au-dessus des lèvres doivent être rasés pour que la moustache ait fière allure.

La troisième étape consiste à entrainer les poils centraux de la moustache à se diriger naturellement vers les extrémités. L’emploi de cire ou de gel est un passage obligé pour faciliter la coiffe et permettre aux poils de prendre le chemin voulu.

Plus les poils prendront de la longueur, plus il vous sera demandé de la patience et de l’attention pour éviter que ces poils ne retombent sur votre bouche. L’emploi d’un peigne à moustache de manière quotidienne sera un mal nécessaire.

Pour diriger votre moustache, partez du centre et peignez les poils de chaque côté de votre bouche. Au fur et à mesure que vous ferez ce rituel, votre moustache se développera petit à petit dans le sens que vous imposerez. Appliquez la cire à moustache ou le gel dès que nécessaire.

Enfin, une fois votre moustache suffisamment longue, enroulez les extrémités avec votre index pour leur donner ce côté courbé. N’hésitez pas là aussi à employer de la cire à moustache pour que la boucle soit belle et uniforme. Veillez à ce que les boucles soient parfaitement symétriques par rapport à votre bouche et de mêmes formes.

Les conseils pour entretenir sa moustache en guidon

Une fois votre moustache parfaitement formée, il ne vous reste plus qu’à l’entretenir pour la maintenir dans cette position et pour la débroussailler afin que celle-ci ne devienne pas trop épaisse.

Équipez-vous de petits ciseaux à moustache pour tailler les extrémités si celles-ci deviennent trop importantes. Rasez bien le dessus de la bouche pour supprimer les petits poils et ne garder que les longs poils centraux en forme de guidon.

Enfin, pour faciliter la courbe de la moustache, vous pourrez vous équiper d’un fer plat ou d’un fer à friser pour suivre une courbe parfaite, et améliorer au fil du temps l’élégance de votre moustache. Attention cependant à ne pas bruler vos poils avec la moustache au risque de tout recommencer !

 

Vous devrez prendre soin de votre moustache et poils de votre barbe quasiment de manière quotidienne, notamment pour la peigner et pour la friser. Au bout de six mois, ce rituel sera ancré dans vos habitudes et votre moustache sera parfaitement domptée !

Cet article vous a-t-il été utile ?