Chic, décontracté ou rebelle, à chacun son style et sa personnalité. Néanmoins, peigner et maîtriser les poils indisciplinés de sa barbe reste indispensable.

Ainsi, quelle que soit sa taille, votre barbe a besoin d’être entretenue, coiffée et structurée. Et pour conserver son éclat tout au long de la journée, une seule solution : intégrer les bons gestes de coiffage dans votre quotidien et vous équiper des accessoires appropriés.

Brosse ou peigne : choisir le bon accessoire

Pour arborer une belle barbe en toutes circonstances, celle-ci doit être soigneusement et régulièrement peignée. Pour ce faire, deux outils indispensables sont à votre disposition : le peigne et la brosse.

Ces deux accessoires possèdent chacun leurs avantages, mais leur efficacité dépend des caractéristiques propres à chaque barbe, à commencer par sa longueur. Ainsi, si le peigne est parfaitement adapté aux barbes courtes, la brosse sera mieux tolérée par les barbes longues. Il existe aussi différents types de poils, plus ou moins complexes à travailler. Tandis que le peigne est recommandé pour les poils fins, raides ou ondulés, la brosse s’adapte parfaitement aux poils bouclés ou épais.

L’utilité que vous souhaitez accorder à chacun de ces accessoires peut également influencer votre choix. En effet, la brosse produit un agréable effet massant alors que le peigne constitue l’instrument idéal pour affiner le démêlage et peaufiner votre style.

Enfin, vous pouvez ressentir le besoin de peigner votre barbe à différents moments de la journée. Vous apprécierez ainsi, au réveil, l’efficacité de la brosse dans votre barbe emmêlée, mais préférerez sûrement la discrétion d’un peigne de poche pour le reste de la journée.

Démêler d’abord sa barbe à la brosse

Selon les caractéristiques de votre barbe, vous serez plus sensibles à la brosse ou au peigne pour démêler les poils de votre barbe. Toutefois, quel que soit votre type de barbe, la brosse présente à ce stade d’incontestables qualités : massante et relaxante, elle revitalise aussi l’épiderme de votre peau.

Avant de peigner votre barbe, assurez-vous qu’elle soit bien propre et sèche. Il est en effet fortement déconseillé de peigner une barbe mouillée, car l’eau ne permet pas au peigne de glisser avec aisance le long des poils. Frictionnez doucement votre barbe humide avec une serviette et finissez le séchage de préférence à l’air libre.

Le brossage s’exécute toujours avec douceur dans le sens du poil, donc du haut vers le bas. Ce geste plutôt simple sur les parties du visage où votre barbe est moins dense peut se compliquer au niveau du menton généralement plus fourni. Passez alors la brosse, non pas à plat sur la barbe, mais légèrement de biais pour démêler plus facilement les poils enchevêtrés.

Les brosses sont de formes et de tailles variées (rondes, ovales, avec ou sans manche…). Choisissez celle qui vous permettra une bonne prise en main et privilégiez si possible les brosses en poils de sanglier plutôt que les brosses en plastique ou les poils synthétiques.

Structurer ensuite sa barbe avec le peigne

Après avoir démêlé une première fois votre barbe, un second passage est souvent nécessaire. Pour cette seconde étape, l’application d’un conditionneur (tel qu’une huile ou un baume à barbe) est essentielle pour faciliter le coiffage au peigne.

Pour remplir efficacement son travail, le peigne à barbe est préféré en bois ou en corne. La matière plastique est à proscrire, car conductrice d’électricité statique. L’écartement des dents du peigne est également important et sera fonction de la nature de votre barbe (dents serrées pour les poils fins, plutôt larges pour les poils crépus…).

Le passage au peigne s’effectue par petits mouvements doux, de haut en bas, en commençant par la pointe des poils. Une fois les pointes libérées de leurs nœuds, l’opération est répétée en partant plus proche de la racine.

De même que pour la brosse, il est préférable de ne pas positionner le peigne perpendiculairement à la barbe, mais de façon légèrement inclinée. Pour retirer les nœuds de la barbe en profondeur, passez également le peigne au niveau du cou, les dents dirigées vers le haut, en remontant vers le menton. Enfin, terminez par peigner sur les joues.

Le coiffage s’achève avec la mise en forme de votre barbe afin de lui donner l’orientation et l’aspect recherchés. À noter que plus vous peignerez votre barbe régulièrement plus votre barbe sera belle et disciplinée.

Cet article vous a-t-il été utile ?