Bien que la barbe soit très à la mode en ce moment, le rasage fait partie des préceptes essentiels dans notre vie d’homme. Tôt ou tard il faut en passer par là, tel un rite de passage entre le monde des enfants et celui des adultes.

Alors, pour vous aider à réussir cette première épreuve, je vous livre cinq conseils pour un rasage parfait, que tous les pères devraient transmettre à leurs enfants. Messieurs, à vous la peau douce et lisse !

Préparer votre peau

Cette étape, trop souvent expédiée ou carrément négligée, est pourtant cruciale pour la suite des opérations. Préparer sa peau va permettre un rasage plus facile, plus précis et surtout qui fait moins mal et abîme moins la peau.

Commencez par nettoyer votre peau à l’eau tiède avec un savon doux pour retirer toutes les impuretés qui pourraient se coincer dans le rasoir. L’eau tiède va assouplir votre poil, le rendant ainsi plus coopératif, et ouvrir les pores de votre peau, pour éviter la triste expérience des poils incarnés (vous savez ces boutons blancs qui font mal et se voient très bien, même de loin).

Appliquez ensuite une huile de pré rasage. Celle-ci va conditionner votre peau et adoucir vos poils. Votre rasage sera plus agréable grâce à une lame qui va glisser sans rencontrer de résistance. Votre peau sera également mieux protégée contre le feu du rasoir, et moins irritée.

Prendre votre temps

Il est huit heures, vous êtes pressé, la journée qui vous attend promet d’être interminable et vous êtes déjà en retard pour votre première réunion. Mais vous voulez quand même vous raser, en deux minutes ça passe large vous pensez.

Et bien non ! Ne vous précipitez pas sur votre rasoir. Un bon rasage doit être appliqué, et prendre votre temps pour cela se révèlera bien plus efficace. Votre peau est fine et certains endroits peuvent s’avérer plus difficiles d’accès que d’autres. Prendre votre temps vous permettra d’éviter les coupures et les poils incarnés, mais aussi d’en oublier qui continueraient de traîner par-ci par-là, rendant le résultat peu flatteur.

Alors si vous manquez cruellement de temps, reportez votre rasage à plus tard. Une petite barbe de trois jours c’est bien aussi. Les filles adorent !

Faire des grimaces

Une autre astuce que l’on aurait aimé connaître plus tôt pour un rasage parfait : bien tendre sa peau.

Jeune ou vieux, pas de différence. Les poils de votre barbe adorent se loger dans des plis ou des recoins improbables. N’hésitez pas à faire un concours de grimaces avec vous-même et à tirer sur votre peau pour bien la tendre. Vous atteindrez plus facilement tous les poils cachés.

Attention ! N’oubliez pas de toujours raser dans le sens de la pousse du poil. Et non pas à contresens comme il peut être parfois préconisé. Cette méthode vous expose à plus d’irritations et de poils incarnés (et oui toujours eux).

Ne pas zapper l’après-rasage

L’après-rasage c’est un peu comme la vaisselle quand on a fini de cuisiner un bon repas. On sait que c’est une étape obligatoire, mais on a la flemme de le faire.

Et pourtant ! Ce moment privilégié avec vous-même est une bénédiction pour votre peau qui vient de subir une véritable agression malgré toutes vos précautions. Elle a besoin d’être chouchoutée pour se remettre de ses émotions.

Pour l’apaiser, rincez-vous à l’eau froide. L’action du froid calmera la peau et resserra vos pores. Séchez-vous bien avec une serviette propre avant d’appliquer votre après-rasage. Sous forme de lotion, de baume, d’huile… trouvez la formule qui correspond le mieux au type de votre peau.

Vous retrouverez une peau lisse, douce et apaisée en un clin d’œil !

Se rendre à l’évidence : la peau de bébé c’est terminé

Ce que personne ne nous dit, c’est qu’une fois que l’on commence à se raser c’est terminé, on ne peut plus retourner en arrière. Notre belle peau douce et juvénile s’est fait la malle avec nos premiers poils.

Malgré tous vos efforts, toutes vos préparations, toutes vos précautions, vous ne retrouverez jamais la peau de bébé complément lisse de votre jeunesse. Alors ne vous acharnez pas sur elle pour la rendre toujours plus lisse, et rendez-vous à l’évidence : maintenant vous êtes un homme.

Cet article vous a-t-il été utile ?